Home » Les enseignants

Les enseignants

Tous diplômés universitaires (Master ou doctorat), les enseignants possèdent de nombreuses années d’expérience dans leur domaine.

Isabelle StrounIsabelle Stroun

Docteur en littérature comparée du XXème siècle (France/Brésil) de la Sorbonne et enseignante de français au Collège de Genève depuis 35 ans, Isabelle a publié une étude comparative entre Claude Simon et Roberto Drummond, dont elle a traduit deux romans. Polyglotte, elle parle, outre le français, l’espagnol, le brésilien et l’anglais. Sa passion la plus constante depuis l’âge de 7 ans est la littérature. Son désir : la transmettre.

 


Nick CroftsNicholas Crofts

Britannique, né à Londres, Nick a déménagé à Genève en 1986 et est aussi à l’aise en français qu’en anglais. Il a un diplôme universitaire en Philosophie et en Histoire de l’Art ainsi qu’un doctorat en gestion de l’information du patrimoine culturel. Il a travaillé six ans comme conservateur responsable de la documentation scientifique des Musées d’art et d’histoire à Genève et travaille pour le Conseil International des Musées (ICOM). Il enseigne régulièrement en tant que professeur adjoint à l’Université de Texas Tech (USA) en muséologie.


MarcMarc Crofts

Détenteur d’un bachelor en lettres (Grec ancien, français, philosophie, cinéma) et d’un master en jazz de la Haute Ecole de Musique de Lausanne Marc est aussi compositeur, violoniste et enseignant. Sur scène, il évolue dans différents styles et formations, à l’aise tant dans le rock, le funk ou le blues que dans le tango, la salsa, la musique des balkans, la musique classique, et bien sûr, le jazz! A Genève, il se produit régulièrement, notamment avec les groupes Gypson 5ive, Gilgul et Marc Crofts Trio. C’est de cette double passion, non seulement pour la pratique de la musique, corps et âme, mais aussi pour la compréhension théorique, historique et ethnologique, qu’éclot sa volonté de partager ses connaissances.


AVT_Anne-Brecart_7846Anne Brécart

Écrivaine et traductrice, Anne est l’auteur de cinq romans dont Le Monde d’Archibald et La Femme Provisoire. Elle a obtenu le prix Schiller pour Angle mort. Elle a également publié une dizaine de traductions littéraires. Il y a quinze ans, elle a suivi des ateliers d’écriture à Lausanne et à Paris, ce qui lui a permis de s’initier à cette technique.

Depuis, elle a notamment donné cet atelier à des adultes dans les Bibliothèques municipales de Genève, à des étudiants dans le cadre de l’Association des étudiants à Fribourg, et à des enfants dans le cadre de Roman d’école.


kwiaty 016 (2)Katarzyna Daniel-Zarin (Kashia)

Passionnée par les fleurs, le jardin et les lettres, Katarzyna Daniel-Zarin est licenciée de la Haut Ecole d’Horticulture de Varsovie dans la domaine de floriculture et détentrice d’une licence ès Lettres en langue et littérature russe à l’Université de Genève. Elle enseigne  l’art floral depuis 15 ans. Elle suit la formation d’ikebana pendant 3 ans au consulat japonais de Genève. Elle travaille comme paysagiste auprès du Service des Espaces verts et par la suite elle ouvre son atelier de fleuriste. En 2010 elle obtient un 3ème prix dans un concours international d’art floral au Château de Coppet. Depuis 2005, elle organise à Genève des expos-concerts dans lesquels elle essaie de conjuguer différents arts: musique, poésie et art floral.


Cyril KaiserCyril Kaiser

Diplômé de l’ESAD et professeur de diction aux Collèges de Candolle de de Saussure ainsi que professeur de rhétorique à la Faculté de Droit de Genève, Cyril Kaiser a été formé à l’art du clown par Philippe Hottier (Théâtre du Soleil à Paris) et à la commedia dell’arte par Roberto Fava (Italie). Il a créé plusieurs spectacles de commedia dell’arte et a monté toutes les farces de Tchékhov.  À la suite du succès de Calvin, un itinéraire (500e anniversaire de la naissance de Calvin), il fonde La Compagnie du Saule Rieur avec laquelle il créera le Misanthrope, Rousseau, une promenade (300 ans de la naissance ce Rousseau) et Des hommes et des siècles (1500e anniversaire de l’abbaye de St Maurice).


Karel BoskoKarel Bosko

Karel Boko a été enseignant à l’Université de Genève et au Collège de 1985 à 2014. Il a animé un cours d’introduction à l’étude des religions orientales au Collège de 1987 à 2007. Il  a également organisé et participé à des séminaires de formation continue pour les enseignants du Secondaire à Genève et à Fribourg autour de l’histoire des religions. Licencié en histoire médiévale et contemporaine, il s’est particulièrement intéressé aux hérésies au Moyen Age, à la non-violence et à l apolitique au XXe siècle, à  l’essor des Etats-providence en Occident (1930-1980), aux  mouvements et aux soulèvements populaires dans l’Europe centrale au temps du communisme (1950-1990).


Yves FournierYves Fournier

Diplômé de la Haute école de musique de Genève, Yves Fournier obtient également un master en lettres de l’Université de Genève. De 2009 à 2017, il y enseigne l’histoire de la musique des XIXe et XXe siècles, au sein du département de musicologie. En parallèle, il publie quelques articles de recherche sur la notation musicale de la Renaissance. Yves a donné de nombreuses conférences de présentation de concerts, où il mêle vulgarisation scientifique et analyses plus détaillées, notamment pour l’Ensemble vocal La Sestina, l’Ensemble Orlando Fribourg ou encore le Kammerorchester Basel.


PriscillaPriscilla Saillen

D’origine suisse et mauricenne, Priscilla a grandi en Valais, jusqu’à  son déménagement à  Lausanne pour ses études. Elle y a effectué un bachelor et un master en Langues et Civilisations d’Asie du Sud et en Histoire et Sciences des Religions. Ses études lui ont permis d’apprendre plusieurs langues, notamment le hindi et le ourdou, et de développer ses connaissances sur l’islam, l’hindouisme, le bouddhisme, le chamanisme, l’animisme et l’ésotérisme.

 


MartineMartine Jeandin

Passionnée par les langues, anciennes et modernes, par les arts, le cinéma et la littérature, licenciée en lettres à l’Université de Genève, assistante en littérature comparée à l’Université de Toronto et enseignante de français au Collège de Genève depuis près de 40 ans, Martine a découvert la littérature japonaise suite à un séjour au Japon et souhaité la transmettre aux élèves genevois dans le cadre des options complémentaires pendant plusieurs années. Cette envie ne l’a pas quittée à ce jour