Home » Les enseignants

Les enseignants

Tous diplômés universitaires (Master ou doctorat), les enseignants possèdent de nombreuses années d’expérience dans leur domaine.

ISA2017Isabelle Stroun

Docteur en littérature comparée du XXème siècle (France/Brésil) de la Sorbonne et enseignante de français au Collège de Genève depuis 35 ans, Isabelle a publié une étude comparative entre Claude Simon et Roberto Drummond, dont elle a traduit deux romans. Polyglotte, elle parle, outre le français, l’espagnol, le brésilien et l’anglais. Sa passion la plus constante depuis l’âge de 7 ans est la littérature. Son désir : la transmettre.

 


Nick CroftsNicholas Crofts

Britannique, né à Londres, Nick a déménagé à Genève en 1986 et est aussi à l’aise en français qu’en anglais. Il a un diplôme universitaire en Philosophie et en Histoire de l’Art ainsi qu’un doctorat en gestion de l’information du patrimoine culturel. Il a travaillé six ans comme conservateur responsable de la documentation scientifique des Musées d’art et d’histoire à Genève et travaille pour le Conseil International des Musées (ICOM). Il enseigne régulièrement en tant que professeur adjoint à l’Université de Texas Tech (USA) en muséologie.


MarcMarc Crofts

Détenteur d’un bachelor en lettres (Grec ancien, français, philosophie, cinéma) et d’un master en jazz de la Haute Ecole de Musique de Lausanne Marc est aussi compositeur, violoniste et enseignant. Sur scène, il évolue dans différents styles et formations, à l’aise tant dans le rock, le funk ou le blues que dans le tango, la salsa, la musique des balkans, la musique classique, et bien sûr, le jazz! A Genève, il se produit régulièrement, notamment avec les groupes Gypson 5ive, Gilgul et Nomadim (Marc Crofts Trio). C’est de cette double passion, non seulement pour la pratique de la musique, corps et âme, mais aussi pour la compréhension théorique, historique et ethnologique, qu’éclot sa volonté de partager ses connaissances.


AVT_Anne-Brecart_7846Anne Brécart

Écrivaine et traductrice, Anne est l’auteur de cinq romans dont Le Monde d’Archibald et La Femme Provisoire. Elle a obtenu le prix Schiller pour Angle mort. Elle a également publié une dizaine de traductions littéraires. Il y a quinze ans, elle a suivi des ateliers d’écriture à Lausanne et à Paris, ce qui lui a permis de s’initier à cette technique.

Depuis, elle a notamment donné cet atelier à des adultes dans les Bibliothèques municipales de Genève, à des étudiants dans le cadre de l’Association des étudiants à Fribourg, et à des enfants dans le cadre de Roman d’école.


mieszanka niektore podwojne 297Katarzyna Daniel-Zarin (Kashia)

enevoise d’adoption depuis 1987, Kasia est mère de 3 enfants adultes.  Encouragée par son père qui avait des origines russes, elle étudie le russe  depuis  son enfance . Elle participe à   des   olympiades scolaires par intérêt particulier pour cette langue et écrit  son travail de maturité dans cette matière. Comme elle est aussi intéressée par l’horticulture, elle étudie la floriculture et obtient son diplôme en 1983. A partir de 1999, elle continue des études de russe à  Genève et en 2002,  obtient le brevet de russe- ès lettres  à l’Université de Genève. Elle aime partager ses connaissances de la langue et de la culture russe, et donne des cours de russe depuis quatre ans.

kimKim Crofts

Diplômée de l’Université du Québec à Montréal en Études Théâtrales, Kim Crofts a monté plusieurs mises en scène d’opéra avec sa compagnie Opéra Outside the Box,  dont la mission est de démystifier l’art lyrique. Depuis 2016 et parallèlement à son travail de metteuse en scène et productrice, elle assiste  Peter Batakliev, professeur et directeur artistique de L’École Supérieure de théâtre à Montréal, dans ses recherches autour du jeu d’acteur et sur ses productions (Love and Money, Qui va là). A plusieurs reprises, elle a travaillé sur les productions du metteur en scène suisse Cyril Kaiser (Le Misanthrope, Rousseau, une promenade et L’Ours de Tchekov). De plus en 2018, elle a travaillé auprès du metteur en scène de renommée internationale Alain Maratrat, et elle a assisté la théoricienne de théâtre Josette Férale dans ses recherches entre 2014 et 2016.

Karel BoskoKarel Bosko

Karel Boko a été enseignant à l’Université de Genève et au Collège de 1985 à 2014. Il a animé un cours d’introduction à l’étude des religions orientales au Collège de 1987 à 2007. Il  a également organisé et participé à des séminaires de formation continue pour les enseignants du Secondaire à Genève et à Fribourg autour de l’histoire des religions. Licencié en histoire médiévale et contemporaine, il s’est particulièrement intéressé aux hérésies au Moyen Age, à la non-violence et à l apolitique au XXe siècle, à  l’essor des Etats-providence en Occident (1930-1980), aux  mouvements et aux soulèvements populaires dans l’Europe centrale au temps du communisme (1950-1990).


Yves FournierYves Fournier

Diplômé de la Haute école de musique de Genève, Yves Fournier obtient également un master en lettres de l’Université de Genève. De 2009 à 2017, il y enseigne l’histoire de la musique des XIXe et XXe siècles, au sein du département de musicologie. En parallèle, il publie quelques articles de recherche sur la notation musicale de la Renaissance. Yves a donné de nombreuses conférences de présentation de concerts, où il mêle vulgarisation scientifique et analyses plus détaillées, notamment pour l’Ensemble vocal La Sestina, l’Ensemble Orlando Fribourg ou encore le Kammerorchester Basel.


BurgerMarcel Burger

Marcel Burger enseigne l’analyse de la communication à l’université de Lausanne où il co-dirige le Centre de linguistique et des sciences du langage. Il s’est spécialisé dans les discours et stratégies politiques et médiatiques. Ancrée dans une perspective historique et comparée, sa réflexion porte sur les malentendus, les conflits, les polémiques et la manipulation .  Marcel Burger accorde une grande attention aux détails qui font la communication : voix, gestes, mimiques, regard. Parlant français, anglais, italien, allemand et suisse-allemand, Marcel Burger est sensible aux aspects culturels de la communication.


DudouitRachel Dudouit

Historienne de l’art et fondatrice du cercle d’art, le Cercle Menus Plaisirs à Genève, Rachel Dudouit a programmé de 2012 à 2018 «Les Clés de l’art et de la collection» à la Société de Lecture de Genève et dans différents autres lieux culturels de la ville. Elle a le goût de la transmission aux plus jeunes, qu’elle développe depuis 5 ans à travers un cycle d’initiation à l’histoire de l’art pour les enfants, avec une approche par l’observation et l’acquisition des notions de l’art par l’interaction face aux œuvres.